23 octobre 2013
=(comments_counts[777])= commentaires
 

 The Blacklist

Il y a quelques temps, je t'ai proposé un billet sur les nouvelles séries de la rentrée ...

Avant de m'attarder sur The Blacklist , sache que nous avons déjà renoncé à The Originals (c'est définitif, un vampire pseudo sexy qui se nomme Marcel, je ne peux pas... sans compter qu'un vampire originel qui est âgé de 300 ans parce que l'américain moyen ne peut pas consevoir qu'éventuellement le monde ait existé avant les Etats-Unis... nan mais allo, quoi... Et True blood ? me diras-tu... ben, TB est produite par HBO et ce n'est donc pas tout à fait le même public cible, te répondrais-je ) et à We are men parce que la série a été abandonnée après 2 épisodes...

Mais revenons à nos moutons... Attention, cher lecteur, ça va spoiler ^^

NBCs-The-Blacklist.jpg


Petite piqûre de rappel du pitch

Raymond "Red" Reddington est un ancien agent du gouvernement qui est passé du côté obscure de la force... devenu un criminel recherché, il se rend aux autorités en proposant ses services pour arrêter un dangereux terroriste. Une seule condition : il ne veut parler qu'à la jeune profiler Elizabeth Keen, fraîchement débarquée de Quantico. Après moult rebondissements qui aboutissent à la mort du terroriste, Reddington révèle qu'il a dressé une liste secrète reprenant le nom de très gros poissons du crime... Il acceptera d'éliminer un à un les criminels y figurant à condition de poursuivre sa collaboration avec l'agent Keen.

Parallèlement aux enquêtes, Reddington s'intéresse de près à Liz Keen... il semble connaître beaucoup de choses sur le passé de la jeune femme et sur l'identité réelle de son mari... piquée par la curiosité, Elizabeth accepte malgré elle de révéler des détails de sa vie à Reddington.

Et niveau casting ?

Bonne surprise pour moi, quand j'ai découvert que le rôle de Reddington était joué par James Spader... que je n'avais plus vu depuis Sexe, mensonges et vidéo et Stargate (le film pas la série... ouais, j'ai l'âge que j'ai...). Spader fait beaucoup pour la crédibilité de la série qu'il porte, à mon avis, sur ses épaules... Il donne à Reddington, personnage à la fois suffisant et attachant, sa présence et son charisme... ainsi qu'une bonne dose de mystère pour créer l'intérêt du téléspectateur...

L'agent Keen interprété par Megan Boone tient la route malgré quelques incohérences dans son personnage (la profileuse type a plus, pour moi, la personnalité de Clarice Starling que celle de la gentille candidate à l'adoption... mais peut-être se révélera-t-elle a l'instar du personnage d'Ellen Parsons, jeune avocate recrutée par Patty Hewes dans Damages).

D'autres visages récurrents vus ailleurs : Paminder Nagra alias Lucy dans Alcatraz et le docteur Neela Rasgotra dans Urgences et Diego Klattenhoff qui joue l'amant de Jessica Brody dans Homeland .

Mon avis sur cette série

Autant te le dire tout de suite, j'ai littéralement adoré les premiers épisodes de Blacklist. On entre directement dans le vif du sujet sans tergiverser pendant 20 minutes. Il y a de l'action, les scènes de boum/bang/paf sont bien foutues même si on peut franchement regretter l'effet cheap de l'utilisation de magnifiques fonds bleus...

Les acteurs sont plutôt crédibles même si on se demande parfois comment Reddington fait pour tout savoir sur tout le monde...

Parallèlement aux scènes d'actions et à la poursuite des méchants, on comprend vite que le véritable enjeu de la série réside dans les relations entre Spader et Boone ainsi que dans la découverte des secrets que l'agent Keen elle-même semble ignorer sur son passé. Espérons un final avec un mystère un peu complexe car si THE découverte à faire est que Red est le père (on l'oncle, hein, ça marche aussi) d'Elizabeth, j'ai bien peur que mon engouement retombe comme un vieux soufflé au fromage mal géré...

Très classiquement, chaque épisode tourne, jusqu'ici, autour de la capture d'un méchant et ce clôt par un nouveau mystère qui donne furieusement envie de découvrir la suite...

Bref, une bonne série policière grand public à voir...

chargement