02 septembre 2015
 

 Fin des vacances : pourquoi rentrer chez soi, c'est bien aussi ?

La rentrée est proche et comme pas mal d'entre vous, nous avons repris le chemin de l'école ou du travail... Si cette année, nos vacances n'ont pas été de tout repos, nous nous en sommes quand même mis plein les mirettes : soleil, resto, plage, balades... 

 

Pourtant, nous avons quitté le Sud de la France avec bonheur. Mais pourquoi, c'est aussi bien de rentrer chez soi ? La réponse en 5 points (Mauvaise foi et mauvaise langue offertes en cadeau bonus ^^) :

  • Parce que, y a pas à dire, retrouver son lit, c'est un vrai bonheur ! A la maison, on s'est offert un lit de compétition avec matelas à mémoire de forme et King size... Parce qu'à force de fréquenter des hôtels où on voyait nos nuits en 2 mètres sur 2, on s'est dit que nos vieux dos méritaient bien autant de confort au quotidien. Oui mais... Chez BM, on dispose d'un lit d'1m40... Autant te dire que nos nuits ne sont pas plus belles que tes jours. Le comble cette année ? On a envoyé la poulette dans la chambre de BM et on lui a piqué son matelas. Le barbare a ansi pu dormir à mes pieds, littéralement par terre. Bilan : les trips SM ce n'est pour nous, le barbare s'est coincé entre le traversin et le dessous de mon lit, faire lits séparés c'est un VRAI tue l'amour. Il faut comprendre qu'on n'a pas beaucoup baisé en 15 jours ^^ 

 

  • Parce qu'on n'a pas tous la même notion de "confort". BM nous vend sa baraque en nous expliquant qu'elle est "vraiment tout confort"... Sauf que, pour nous, le confort n'a visiblement pas tout-à-fait la même définition que pour elle. Promis, je ne te parlerai plus du lit pour personne de petite corpulence ^^ Ses arguments ? Il y a Internet ! Oui, super... La box de la TV capte péniblement les ondes Wifi située à l'étage à l'autre bout de la maison... Parce que "tu comprends, je n'ai pas envie de percer les plafonds..." Oui, certes. Sauf que c'est impossible de regarder quoi que ce soit à la TV tout en étant sur Internet (Genre par exemple, de mâter un dessin animé pendant que papa fait une recherche sur Trip Advisor). Impossible de regarder un film le soir : ça coupe, ça fait des mises à jour... Bref, c'est un coup à regarder Joséphine, Ange gardien sur un écran en ticket de métro pendant qu'un gigantesque écran plat fait dodo dans le salon... Niveau confort, je citerai aussi en vrac : les fauteuils framboise écrasée qui pourraient éventuellement faire joli mais inconfortables au possible, les meubles en merisier que si-tu-les-touches-tu-fais-des-traces-qui-partent-plus-jamais-de-ton-vivant, les chaises que tu dois déplacer TOUS les jours pour pouvoir casser la graine dehors (On est des nordistes, tu te rappelles ? Le soleil, on ne le voit pas souvent chez nous ^^), l'absence de vaisselle (les assiettes et les tasses manquent cruellement, un bon couteau de cuisine aussi...)... J'arrête parce que je sens bien que je vais devenir aigrie à force... Le comble ? BM a demandé au barbare de lui trouver une solution dans l'heure de son installation dans la maison de vacances pour qu'elle puisse aller sur Internet... On aurait su, on serait pas venu ^^

 

  • Parce qu'on n'a pas non plus tous la même notion de propreté. Je ne vais pas m'étendre trop sur ce point mais, clairement, il y a un minimum syndical à l'hygiène... La poussière sur les milliards de bibelots c'est une chose mais la cuisine, les WC et la salle de bain doivent être, à mon humble avis, propres nickel... Genre tout le temps (Fedo est un peu maniaque... C'est pas faux ^^).

 

  • Parce qu'on ne se sent pas chez nous dans la maison de BM et qu'elle fait des pieds et des mains pour qu'on l'occupe. Je t'explique, on pourrait bénéficier d'une maison familiale de vacances... Plus neutre, où on se sentirait vraiment chez nous puisque, théoriquement, ni BM, ni son mec n'auraient de raison d'y débarquer (Genre on serait tout nu en train de vérifier si le canapé est VRAIMENT inconfortable... Sait-on jamais ^^). Une maison où le barbare a de bons souvenirs (Contrairement à celle de sa mère...), avec un grand jardin, une vraie terrasse et des meubles de jardin, un figuier et des légumes à disposition... située dans un joli quartier plus calme avec, à proximité, un boulanger, un boucher et un primeur... Parce que non, on n'aime pas être coincé dans un pavillon avec une minuscule cour en guise d'extérieur et oui, ça nous gonfle de devoir prendre la voiture pour faire la moindre course... et, dans la foulée, entre la cité proche, la prison pas loin, les dealers du bout de la rue et le stade à 2 pas, non, BM, ta maison n'a RIEN de charmant... (Tu sens bien la pointe d'agacement là, hein ?). 

 

  • Parce qu'après 15 jours de resto, faut être honnête, le nerf de la guerre, l'oseille, le fric, le flouze, le blé commence à manquer...

 

Allé, ciao ! Et à l'année prochaine ! 

comments powered by Disqus