14 juin 2012
=(comments_counts[975])= commentaires
 

 Cancer and the city

Je viens de terminer Cancer and the city de Marissa Acocella Marchetto

Cancer-in-the-city-BD-Les-lectures-de-Liyah.jpg ou l'histoire vraie d'une illustratrice modasse New Yorkaise au prise avec un cancer du sein... Entre chimio et histoire d'amour, Louboutin et relents de religion, cette BD n'est pas mal foutue... J'avoue pourtant ne pas avoir été, outre mesure, émue par l'histoire... sauf peut-être dans les 10 dernières pages... néanmoins, sans vouloir spoiler le truc, le happy end gentillet sur la nécessité de profiter du jour présent avec en toile de fond "cette expérience a changé ma vie à jamais" était fort prévisible...

J'avoue que mon rapport au cancer est un peu biaisé pour avoir vécu, il y a plus de 10 ans, celui de ma maman en direct live... du coup, je vis mal les statuts FB du type "en honneur de tous les malades et pour lutter contre blablabla" (désolé si je choque mais je ne vois pas en quoi les malades se sentent mieux ou le cancer moins bien suite à ce "débalage") et je pleure devant " Ma meilleure ennemie " mais ça j'ai le droit paske je suis une fille En pleurs Bref, tout ça pour dire que je suis loin d'être impartiale sur le sujet...

J'ai quand même trouvé cela agréable à lire... l'humour de l'auteur dédramatise le crabe... rien ne nous est épargné sur le traitement, les doutes et les angoisses de Marisa qui reste, envers et contre tout, une femme (ça paraît débile comme remarque... mais essayez de rester une femme chauve, sans sourcil, en vomissant rien qu'à l'odeur du café... éventuellement avec une masectomie et on en reparlera je l'avais dit : sujet sensible pour moi )... Ce dernier point fait vraiment la différence... Alors lisez Cancer and the city (ne fut-ce que parce qu'une partie des bénéfices de la vente est reversée au profit de l'institut de cancérologie Gustave Roussy à Villejuif)

 

 
chargement