20 décembre 2013
 

 Les 10 meilleurs livres (tag inside)

J’ai été invitée à jouer à un petit jeu sur Facebook cet autre lieu de perdition pour les no life qui comptent les mouches devant la nouvelle star le jeudi soir antre de la communication moderne…Une sorte de tag littéraire qui m’a été envoyé par une copine prof de français (entre autres… parce qu’elle écrit aussi des bouquins de français… si, si...) et ancienne condisciple de fac et de guindailles

Le principe est simple : liste 10 livres qui t’ont marqué d'une façon ou d'une autre. Ne prends pas plus que quelques minutes pour le faire, ne réfléchis pas trop (ce ne doit pas forcément être des "bons livres" ou des grandes œuvres, juste des livres qui t’ont touché). Et je te conseille VRAIMENT de ne pas trop réfléchir parce que sinon, ça devient un vrai casse-tête ! Explique brièvement pourquoi chaque livre t'a marqué. Tague ensuite 10 autres blogueurs (et préviens les !) et envoie moi le lien de ton billet de façon à ce que je puisse voir ta liste de livres.


Voici maintenant, foule en délire, hop, hop, sans trop réfléchir, les 10 bouquins (en fait, il y en a des paquets d'autres... ) qui m’ont marquée :

  1. Fleurs captives de V.C. Andrews : ça va, hein, j'étais jeune… 12 ans à tout casser, j’ai adoré cette saga familiale américaine… que j’ai lue, relue et re relue… oui, bon, j’étais fort jeune ^^
  2. Le noeud de vipères de Mauriac : adolescente, j’étais fascinée par les relations du héros avec sa famille… depuis Mauriac me fait moins vibrer…
  3. Bonjour Tristesse de Sagan : encore un livre d’adolescence pillé dans la bibliothèque familiale…
  4. Le maître des illusions de D. Tartt : bah, que dire… c’était excellent !
  5. Soie de Baricco : une des plus belles histoires d'amour du monde… j’ai découvert avec surprise et bonheur une adaptation théâtrale de ce merveilleux et très court roman
  6. La plage d'Ostende de Harpman : l'autre plus belle histoire d'amour du monde… d’un auteur, aujourd’hui décédé, qui a longtemps été mon écrivain préféré
  7. Les cerfs-volants de Kaboul de K. Hoseini : j’avais déjà lu Mille soleils splendides mais il y manquait un petit truc… peut-être parce que l’auteur est un homme et son héros une femme… différence de sensibilité… et puis, Les cerfs-volants... bah, c'est juste magnifique et dur...
  8. Clara et la pénombre de J.C. Somoza, une réflexion sur l'humain et sur les dérives de l'art contemporain... dit comme ça, ça a l'air super chiant alors que pas du tout !
  9. Mangez-le si vous voulez de Teulé (j’ai lu ce livre d’un traite, dans mon bain… un bouquin qui m’a conduite jusqu’à la nausée… depuis je n’ai plus rien lu de Teulé et pourtant, je l’avais trouvé génialissime…)
  10. Les vestiges du jour de K. Ishiguro que j’avais lamentablement oublié dans une première liste alors que je l’ai relu avec le même plaisir il y a peu. J’y aime tout… c’est beau et triste à la fois… je dois avoir une passion secrète pour les histoires tristes...>

et les heureux nominés (s'ils veulent bien se prêter au jeu) sont La Pingsheuse , Meghan Jerlikam , Oth 67 , Hara-Kiri , Ax-L (je sais que vous l'avez déjà fait sur FB mais bon, pouvez me jeter des patates les filles ^^), Mamacocha (ça fait longtemps ! tes billets me manquent un peu !), Bloody Anna , Unicks , Titite et Arnaud ...

Faites tourner !!

18 décembre 2013
 

 Automne de Mons Kallentoft

Je viens de terminer le troisième tome de la série saisonnière créée par Mons Kallentoft . En réalité, je me suis un peu emmêlée les pinceaux puisque j'ai lu Printemps avant Automne ... ce qui est très con, tu en conviendras ! du coup, je sais désormais ce qu'il en est du destin de l'inspectrice Malin Fors... tant pis ! il n'y a pas mort d'homme ! et puis, ce n'est pas non plus le thriller du siècle donc, je pense m'en remettre !

L'histoire

Le corps de l'avocat Jerry Petersson flotte dans les douves du château de Skogsa (je ne sais pas toi, mais perso, rien qu'au nom des bleds, j'adore les polars scandinaves !)... Rapidement, les soupçons de Malin Fors se portent sur la famille Fagelsjö qui vit mal le rachat du château familial par Petersson, nouveau riche arrogant et arriviste.

Parallèlement à son enquête, l'inspectrice Fors voit sa vie partir en vrille... elle se réfugie de plus en plus dans l'alcool...


automne, kallentoft

Ce que j'en ai pensé...

Je suis entrée les pieds de plomb dans Automne... Autant Hiver m'avait enchantée  par son atmosphère glauque et sombre, son enquête nauséeuse, ses attachants personnages dont l'inspectrice Malin Fors, jeune femme torturée, un peu medium... autant, continuant sur ma lancée, j'ai aimé Eté à l'ambiance poisseuse... et bien, autant, Printemps m'a pompé l'air ! j'ai trouvé l'enquête complètement irréaliste avec une fin qui m'a laissée, c'est le cas de le dire, sur ma faim...

Néanmoins, je suis curieuse (et c'est une qualité ! si, si, parfaitement !) et j'avais envie d'en finir avec les enquêtes de Malin Fors...

Si j'ai été moins déçue qu'avec Printemps (ce qui n'était franchement pas difficile), je n'ai pas retrouvé l'intérêt d'Hiver... Rien de neuf sous le soleil : les morts parlent toujours à Malin, les histoires de jeunesse des protagonistes sont liées à leur destin, Malin s'enfonce dans l'alcoolisme et la solitude... elle paraît sans grand relief... même si des indices (en fait, non, pas des indices... c'est dit clairement) laissent penser que son comportement est influencé par un mystérieux secret familial... bon, le souci, c'est que la gourde que je suis a DEJA lu le tome 4... donc je sais de quoi il s'agit !

L'enquête, quant à elle, met 3 plombes à démarrer (ce qui a été proportionnel aux nombres de mois qui me furent nécessaires à boucler l'histoire !)... et, une fois en place, est résolue en 3 coups de cuillères à pot... oui, je suis déçue... ça se voit tant que ça ?

Si l'on arrive à passer outre, l'écriture est plutôt fluide et agréable... la succession de chapitres s'enchaîne rapidement sans, pourtant, créé tout le suspens qu'elle devrait (peut-être est-ce le fait des similitudes avec les précédents tomes).

Une cinquième saison est déjà parue en Suède... (qui revient sur l'affaire Murval abordée dans Hiver) Ensuite, Mons Kallentoft va faire voyager Fors hors de la Suède... je ne pense pas la suivre dans ses prochaines aventures... je me suis lassée...